Tenuipalpidae

Faux tétranyques

Généralités

Les acariens de la famille des Tenuipalpidae sont répandus dans le monde entier et on les trouve sur de nombreuses plantes cultivées. Plusieurs espèces ont été signalées, en particulier par les producteurs de plantes ornementales sous serre.

Les Tenuipalpidae sont appelés faux tétranyques car ils ressemblent étroitement aux acariens (famille des Tetranychidés) ou acariens plats du fait que leur corps est plutôt plat comparé aux autres acariens. La plupart des espèces qui causent des dégâts sur les plantes cultivées appartiennent aux genres Brevipalpus et Tenuipalpus. Les espèces les plus courantes sont les Tenuipalpus pacificus, qui causent des dégâts aux orchidées, et les Brevipalpus phoenicis, les Brevipalpus obovatus et les Brevipalpus californicus, qui sont répandus presque partout dans le monde et attaquent de nombreuses plantes hôtes.

Cycle de développement et caractères morphologiques des faux tétranyques

La plupart des faux tétranyques (Tenuipalpidae) sont de couleur rouge brique à jaune. Ils ont la même forme que les acariens tétranyques, mais sont en général plus petits. Les différentes espèces se ressemblent beaucoup. Les faux tétranyques passent par les mêmes stades de développement que les acariens : œuf, larve, protonymphe, deutonymphe et adulte. Ils se déplacent lentement et on les trouve principalement le long des nervures, sur la face inférieure des feuilles. Les acariens sont aplatis et ont la forme d'un œuf vu du dessus. Leur surface dorsale présente un motif ressemblant à un filet. L’insecte n’utilise pas ses pattes pour se déplacer, car celles-ci sont trop fines. Les œufs sont de couleur rouge clair et de forme elliptique. Ils sont pondus dans un pli de la feuille ou le long de la nervure médiane, souvent en groupes assez denses de plusieurs milliers.

Dégâts et symptômes

Les faux tétranyques (Tenuipalpidae) se tiennent normalement sur la face inférieure des feuilles où ils provoquent une décoloration tachetée brune s’étendant de part et d’autre de la nervure principale et jusque dans le limbe. Les dégâts entraînent souvent une sénescence prématurée de la plante. Dans certaines cultures, les plantes peuvent prendre une apparence difforme, sans doute parce que les ravageurs sécrètent une substance toxique pour la plante pendant qu’ils s'en nourrissent. En général, des creux sont visibles aux endroits attaqués par les ravageurs. Le faux tétranyque (Brevipalpus phoenicis) se nourrit aussi de fruits, par exemple, de papaye, de grenade et d’agrumes. Plusieurs espèces Brevipalpus sont connues pour transmettre des virus aux plantes. Contrairement à la plupart des vrais tétranyques, les faux tétranyques (Tenuipalpidae) ne tissent pas de toiles.

Comment vous débarrasser des faux tétranyques ?

Koppert propose diverses solutions de protection biologique contre les faux tétranyques.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut