Nezara viridula

Nezara viridula

Généralités

Les punaises vertes puantes appartiennent à la famille des Pentatomidés (authentiques punaises) et doivent leur nom à l’odeur désagréable que leurs glandes dégagent quand elles sont dérangées. Nezara viridula fait partie des espèces de ravageurs pentatomides les plus importantes. Elle serait originaire d’Éthiopie, mais on la trouve désormais dans presque toutes les régions tropicales et subtropicales et son expansion se poursuit dans les régions tempérées où elle est principalement rencontrée dans les serres. La punaise verte puante cause des dégâts dans de nombreuses cultures de plantes à fibres et alimentaires, y compris les cultures sous serre comme le poivron.

Cycle de développement et caractères morphologiques

Nezara viridula passe par cinq stades larvaires. Les œufs sont pondus en groupes de 30-130 sur la face inférieure des feuilles et des fruits, dans les parties supérieures des plantes. Les œufs sont fermement collés ensemble et au substrat, l’ensemble ayant normalement une forme hexagonale. Au départ, les œufs mesurent 1 mm d’épaisseur, sont jaune pâle et en forme de barrique avec les extrémités aplaties, et ont une ceinture d’épines bien visible. Par la suite, ils changent de couleur, devenant finalement orange clair.

Les larves sortent de l’œuf en ouvrant le capuchon en forme de disque. Les larves appartenant au même groupe d’œufs émergent simultanément. Les larves sont de couleur rougeâtre, ont des yeux rouges et des pattes et antennes transparentes. Celles de premier stade ne s’alimentent pas et s’agglutinent autour des œufs vides. Les avantages possibles de ce regroupement sont une protection renforcée contre la sécheresse et les températures élevées, et une meilleure protection contre les ennemis naturels en mettant leurs défenses chimiques en commun.

Les larves de second et troisième stades ne se nourrissent pas, mais leur comportement grégaire se poursuit jusqu’au quatrième stade larvaire. Les larves de quatrième stade se dispersent : on peut les observer dans le haut des cultures le matin. Les larves de second stade ont la tête et les pattes noires, le thorax noir parsemé de taches jaunes de chaque côté ainsi que des antennes noires comportant du rouge entre les segments. Leur abdomen est rouge. Les larves de troisième et quatrième stades diffèrent en taille et en couleur, celle-ci devenant verdâtre. Les larves du cinquième stade ont des ébauches alaires visibles et un abdomen vert jaunâtre couvert de points rouges le long de la ligne médiane.

Les adultes sont des insectes à large carapace d'un vert terne (devenant brunâtre dès que la température baisse). Ils mesurent environ 13 mm et ils ont 3-5 points pâles sur l’avant du pronotum et des yeux rouge foncé ou noirs. Les segments antennaires adjacents alternent entre le foncé et le clair et on peut observer de petites taches noires de chaque côté du corps bien que les ailes recouvrent complètement l’abdomen.

Life cycle of whitefly

Play

Dégâts et symptômes

Nezara viridula s’attaque à toutes les parties des plantes, avec une préférence pour les pousses et les fruits en croissance. Les dégâts sur fruits sont visibles sous forme de taches noires ou brunâtres d’aspect dur, les jeunes pousses en général se flétrissent, voire meurent dans les cas extrêmes. La croissance des jeunes fruits est retardée et on peut observer la chute des fruits flétris. Ce sont les larves de cinquième stade et les adultes qui causent les dégâts les plus graves, ceux des larves plus jeunes étant moins importants.