Catégorie: Actualité
Date de publication : novembre 16, 2022

NEZAPAR – un Sival d’Or pour une solution sûre et naturelle contre les punaises vertes

NEZAPAR – un Sival d’Or pour une solution sûre et naturelle contre les punaises vertes

La punaise verte Nezara viridula est une punaise très polyphage qui s'attaque à de nombreuses cultures légumières importantes. Elle est répandue dans de nombreuses cultures (aubergines, concombres, poivrons et tomates) et elle continue de se propager dans les zones tempérées. Les cultures sous abris sont de plus en plus impactées. Le changement climatique semble augmenter le risque de nuisance de ce ravageur et cet insecte pose un problème croissant pour les récoltes des producteurs. Pour répondre à cette problématique, Koppert a développé un nouveau mode d’élevage unique du parasitoïde Trissolcus basalis. Il montre des bons résultats dans le contrôle préventif et curatif de la punaise verte Nezara viridula. Avec le produit Nezapar, lancé au Sival en janvier 2023, nous proposons aux producteurs une solution naturelle pour répondre à ce problème grandissant.

«Lorsque les producteurs trouvent une ponte de Nezara, ils constatent que 100% des oeufs parasités par Nezapar passent d'une couleur crème au noir après 10 à 12 jours. Les guêpes nouvellement écloses émergent des oeufs de punaises et continuent à parasiter plus d'oeufs de punaises, et ainsi le processus est répété en permanence. C'est une solution biologique puissante». souligne Tim Bossinga, Chef Produit chez Koppert Biological Systems.

Une récompense en or

Koppert a été désigné comme le lauréat « Sival d’Or » par le comité du concours d’innovation du Sival 2023. Un prix qui récompense sa formulation innovante sous forme d’oeufs parasités et son efficacité dans les cultures sous abris. Mais aussi sa facilité de répartition dans la culture et son action biologique alors qu’il n’existait aucune autre solution naturelle auparavant.

Description et application du produit

Nezapar est disponible dans des flacons en carton de 90 ml qui contient 5000 oeufs de punaises parasités par Trissolcus basalis. Facile d’utilisation, il suffit de saupoudrer les oeufs dans des boîtes en carton (Dibox) puis de les disposer dans la culture. Les oeufs sont prêts à éclore dans la semaine, donnant naissance à des parasitoïdes capables de pondre rapidement après leur émergence. L’action de Nezapar sur les pontes de punaises est visible au bout d’une semaine après l’introduction en culture.

Une conférence dédiée à Nezapar au Sival

A l'occasion, une conférence sur la « stratégie de lutte contre la punaise Nezara viridula » fut organisée Mercredi 18 janvier dans la salle de conférence au salon Sival. Elle fut animée par Jonathan Gerbore, Responsable Innovation & Développement chez Koppert France et Sébastien Cavaignac, Directeur d'Invenio.

MIRICAL, prêt à réaliser des miracles contre les ravageurs de la tomate

Des améliorations significatives ont été apportées à la fois sur la qualité et les performances de Mirical, une solution biologique à base de Macrolophus pygmaeus contre les différents ravageurs de la tomate. Grâce à l’amélioration du procédé d’élevage et du packaging la punaise prédatrice Macrolophus pygmaeus (Mirical) est désormais plus forte et la dispersion dans la culture est améliorée. Lancé fin 2022, les premiers utilisateurs sont déjà enthousiastes par le mode d’introduction et les niveaux d’installations.

Réduction de 99 % de la quantité de plastique

La modification de l’emballage des punaises Mirical n’a pas seulement permis d’améliorer ses performances. Ce nouvel emballage rend également ce produit entièrement compostable (à l’exception de la pellicule de protection qui peut être recyclée). Proposé auparavant dans des flacons en plastique, Mirical est maintenant fourni sur des bandelettes de carton ondulé contenues dans une barquette en carton faisant de Mirical un produit plus durable que jamais et réduisant de 99 % la quantité de plastique.

Un système de lâcher révolutionnaire et emballage tout en un

Chaque conditionnement de Mirical se compose de dix bandelettes cartonnées dans lesquelles se trouvent les punaises prédatrices. Une fois que la pellicule de protection a été soigneusement retirée de la barquette, les bandelettes peuvent être facilement réparties dans les plantes. Les bandelettes comme la barquette sont compostables, ce qui fait de Mirical un produit totalement durable.

Quelles cibles ?

Mirical est un prédateur généraliste avec une préférence pour l’aleurode des serres (Trialeurodes vaporariorum), l’aleurode du tabac (Bemisia tabaci), les oeufs et chenilles de la mineuse de la tomate (Tuta absoluta) et d’autres lépidoptères. Il se nourrit également de tétranyques tisserands (Tetranychus urticae), de pucerons et de larves de mineuses (Liriomyza spp.).

CHRYSOPA-E, des oeufs de chrysope contre les pucerons

La gestion en protection biologique intégrée des pucerons, cochenilles et échinothrips en culture sous abris est difficile car les foyers peuvent se développer de manière explosive. La nouvelle formulation pulvérisable que nous avons développée, ouvre la voie à de nouvelles stratégies préventives. La recherche et le développement continu ont abouti à un nouveau produit commercialisé sous le nom de Chrysopa-E, qui contient la chrysope au stade d’oeuf, Chrysoperla carnea.


Facilité, rapidité d’application

L’application est facilitée car il est non seulement possible de lâcher les oeufs de chrysope par saupoudrage au-dessus de la culture mais aussi par pulvérisation avec un pulvérisateur à dos ou un atomiseur en mélange avec l’agent liant exclusif Koppert. Cela permet ainsi un gain de temps et accroit l’homogénéité de la répartition sur la culture. De plus, Chrysopa-e ne contient pas de support, les feuilles restent donc propres ce qui est avantageux pour certaines cultures ornementales.

Auxiliaire très polyphage

Chrysopa-e mange toutes les espèces de pucerons, les cochenilles et les échinothrips, c’est donc un ennemi naturel avec un large spectre. Chrysopa-e peut également être utilisé préventivement, offrant au producteur plus de sécurité.