Rhynchophorus ferrugineus

Charançon rouge du palmier

Généralités

Le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus) vient d’Asie tropicale, mais s’est répandu en Afrique et en Europe, via la méditerranée, depuis les années 1980.

Cycle de développement et caractères morphologiques du charançon rouge du palmier

Les charançons rouges du palmier adultes (Rhynchophorus ferrugineus) sont des charançons typiques : la tête se prolonge par un rostre long et fin qui porte les antennes et de minuscules mandibules. La taille et la couleur des charançons adultes varient fortement. La plupart des individus de la région méditerranéenne font environ 30 mm de long. Les femelles sont 10 à 15 % plus grandes que les mâles. Cela fait d’eux les plus gros charançons présents en Europe et en Afrique du Nord. Leur couleur varie du rouge-orangé au noir, avec des nuances intermédiaires en fonction du nombre de marques noires et de la taille de ces dernières.

Les œufs sont blanc crème, luisants et de forme allongée. Les larves sont blanc crème, apodes et piriformes, avec une tête marron et un corps composé de 13 segments. Au terme de leur développement, les larves migrent à la périphérie des palmiers pour tresser un solide cocon allongé constitué de fibres de palmier enroulées. Une fois le cocon formé, la larve entre dans le stade pré-nymphe. Son corps se contracte et elle ne se déplace plus. Les organes de l’adulte en formation sont clairement visibles sur la nymphe.

Comment vous débarrasser du charançon rouge du palmier ?