Venturia inaequalis

Tavelure du pommier

Généralités

Venturia inaequalis est un champignon ascomycète qui provoque la tavelure du pommier

Cycle de développement et caractéristiques de la tavelure du pommier

Venturia inaequalis hiverne sous la forme de corps fructifères non mûrs dans les feuilles tombées infectées ou les lésions sur les brindilles. Ces corps fructifères non mûrs, ou pseudothèces, mûrissent en hiver et des ascospores se forment à l'intérieur. Ces ascospores arrivent à maturité, en fonction de la température, et sont libérées quand elles deviennent humides. Elles sont dispersées par le vent sur les arbres fruitiers et germent en cas de présence d’eau. Elles infectent la plante en pénétrant directement dans la cuticule où elles se développent entre celle-ci et l’épiderme des cellules végétales. Cela provoque des lésions sur lesquelles des conidiophores, les structures portant les conidies, se forment et s’étendent à travers la cuticule. Les conidies asexuées sont libérées et reproduisent le cycle d’infection sur de nouvelles parties de la plante et en produisant de nouvelles spores. En automne, le champignon produit de nouveaux pseudothèces dans les feuilles qui sont déjà tombées des arbres.

En réaction à l’infection, les plantes se protègent contre la progression du champignon en fabriquant un rempart liégeux. Dans les cultivars plus résistants, le mécanisme de défense est plus rapide si bien que les lésions restent petites.

Des systèmes d’aide à la décision ont été élaborés sur la base des études qui ont été menées concernant l’influence des conditions climatiques sur la libération des ascospores et le risque d'infection. Les producteurs sont ainsi informés sur les périodes favorables. Les ascospores sont libérées par temps pluvieux. Elles germent entre 6 et 26 °C. À température optimale, entre 18 et 24 °C, 9 heures d'humidité sur le feuillage suffisent ; à basses températures, il faut au moins 12 à 28 heures d’humidité de feuillage pour favoriser l’infection. Les conidies ont également besoin d’eau pour germer.

Dégâts et symptômes

Venturia inaequalis provoque la tavelure du pommier, qui se présente sous forme de lésions sur les bourgeons, les feuilles, les pétioles et les fruits et parfois sur les brindilles et jeunes pousses. Les lésions sont vert olive. Quand les spores sont produites, les lésions deviennent d’un gris duveteux. Les lésions causées par les ascospores sont plus limitées alors que celles causées par les conidies s’étendent plus rapidement et peuvent fusionner. Les fruits et les feuilles infectés peuvent tomber prématurément. Le mécanisme de défense de la plante est de produire des anneaux liégeux autour des lésions pour empêcher le champignon de pénétrer davantage le tissu végétal. Une infection tardive des fruits résulte uniquement en de petites lésions foncées qu’on ne remarque pas toujours avant la récolte.

Comment prévenir la tavelure du pommier

  • Utiliser des cultivars résistants
  • Élaguer pour assurer une bonne circulation de l’air, ceci permettant de réduire la durée d'humidité du feuillage
  • Broyer les feuilles mortes en automne/hiver
  • Pulvériser le mélange de feuilles au sol avec de l’urée
  • Veiller à ce que la population microbienne, ainsi que les macro-organismes tels que les vers de terre, ne soient pas mis en danger à la suite par exemple de l’application de composés contre le chancre de la tige, car ils contribuent à la décomposition des feuilles infectées

Prévenir les maladies foliaires en optimisant le potentiel des plantes et la résistance des cultures.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut