Phomopsis sclerotioides

Pourriture noire (Black rot) des racines de cucurbitacées

Généralités

Phomopsis sclerotioides est un agent phytopathogène infectant les cucurbitacées, provoquant la pourriture noire (Black rot) des racines de cucurbitacées.

Cycle de développement et caractéristiques de la pourriture noire des racines de cucurbitacées

Phomopsis sclerotioides survit dans le sol et il a une activité saprophyte intense ce qui signifie qu’il peut rapidement coloniser un sol ou un substrat « propre » ou stérilisé. Il est grégaire, si bien que la désinfection doit être appliquée de façon minutieuse et uniforme. Phomopsis sclerotioides résiste au froid en survivant pendant des années dans le sol sous la forme de sclérotes, mais on connaît mal son cycle de développement. Le champignon est dispersé par l’eau, le vent et les particules du sol.

Dégâts et symptômes

Phomopsis sclerotioides est responsable de taches gris-noir soulignées d'une ligne foncée sur les racines des cucurbitacées. Les lésions sont légèrement concaves et se forment principalement autour du point d’attache des racines latérales et des poils racinaires. Les lésions peuvent s’élargir et encercler la racine. Les racines prennent une couleur brun jaunâtre à noire et finissent par dépérir. Des lésions noires avec corps fructifères apparaissent le plus souvent quand la température atteint environ 20 °C alors qu’à 10 °C les lésions sont brun clair. Les lésions peuvent être cernées par des pseudostromata, c’est-à-dire un tissu de couleur foncé qui ressemble à des stries noires.

En général, la maladie se limite à quelques racines mais dans les cas les plus graves toutes les racines peuvent être infectées. Au stade final de la maladie, seul subsiste le tissu vasculaire car le cortex (la couche externe) a pourri. En début de culture, l'infection entraîne un retard de croissance, des feuilles plus petites d’un vert intense. Elle peut tuer les jeunes plants dans les cas les plus graves. Si l'infection est moins grave, le flétrissement des plantes se produit à un stade ultérieur, mais peut aussi survenir plus tôt dans la saison si l’arrosage n’a pas été suffisant, par exemple durant les périodes de forte évaporation. Dans les plantes qui flétrissent, la partie aérienne prend un aspect imbibé d’eau, devenant brun clair et s’affaissant avant de prendre une teinte noire et exsudant des spores de couleur ambre. Au tout début du flétrissement, il est difficile de faire la distinction avec les autres symptômes de flétrissement.

Le champignon peut aussi provoquer la pourriture noire des fruits.

Comment prévenir la pourriture noire des racines de cucurbitacées

  • Rechercher les signes de présence de Phomopsis sclerotioides à l’aide d’outils de biologie moléculaire avant toute plantation
  • Utiliser des porte-greffes résistants de Cucurbita ficifolia
  • Appliquer une stérilisation à la vapeur sur le sol/substrat
  • La fumigation des sols par désinfection est efficace uniquement en cas d’application uniforme
    Remarque : le champignon pouvant rapidement coloniser à nouveau le sol/substrat, le produit désinfectant doit être appliqué au moins une fois par an
  • Désinfecter les solutions nutritives et l’eau d’irrigation

Prévenir les maladies foliaires en optimisant le potentiel des plantes et la résistance des cultures.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut