Pythium aphanidermatum

Fonte des semis

Généralités

Pythium est considéré comme un « agent pathogène de faiblesse », signifiant qu’il affecte principalement les plantes qui sont soumises à des conditions qui ne sont pas optimales ou à des conditions de stress, de type hydrique, des températures trop élevées ou trop basses, ou à une soudaine variation de température.

Pythium aphanidermatum se manifeste principalement à des températures élevées dans le sol ou l’eau d’irrigation. Pythium aphanidermatum apparaît principalement dans les jeunes plants et les dégâts sont plus importants en début de culture.

Cycle de développement et caractéristiques de la fonte des semis

Pythium est un genre distinct de micro-organismes classés parmi les oomycètes, et donc pas vraiment un champignon au sens strict. Il survit à l’état d’oospores, des spores au repos qui résistent aux conditions défavorables, notamment à la déshydratation. La germination des oospores est stimulée par les exsudats des racines d'une plante hôte adjacente. Les oospores germent et forment ce qu’on appelle les sporanges à partir desquels sont ensuite produites les zoospores. Les zoospores sont des spores flagellées, mobiles dans l’eau. Les zoospores sont chimiquement attirées vers les racines en formation des jeunes plants et les atteignent, véhiculées par l’eau dans le sol. Elles infectent les racines par les petites plaies où se forment les racines latérales ou par d’autres failles similaires du système racinaire.

Sur la plante infectée, de nouveaux sporanges contenant des zoospores se forment et facilitent la propagation de la maladie aux plantes proches.

Les zoospores se dispersent dans l’eau. Cette maladie se propage donc plus rapidement en conditions humides, lorsque le taux d'humidité du sol ou du substrat est élevé (> 70%).

Les oospores sont dispersées par les particules du sol remuées lors de l’utilisation du matériel agricole. En l’absence de plantes, Pythium peut survivre très bien dans le sol ou le substrat. Plusieurs espèces ont une activité spécifiquement saprophyte et ne s’attaquent donc pas aux plantes.

Comment lutter contre la fonte des semis

Comment prévenir la fonte des semis