Capnodis tenebrionis

Capnode du pêcher

Généralités

Le capnode du pêcher, Capnodis tenebrionis, est un ravageur des arbres à fruits à noyau, tels que les pruniers, pêchers, abricotiers, et principalement dans le bassin méditerranéen. Les adultes se nourrissent également d’autres rosacées et d’arbres fruitiers subtropicaux, tels que l’avocatier et le manguier. Le coléoptère apparaît en Afrique du Nord, en Europe centrale et du Sud, au Proche-Orient et autour de la mer Noire et de la mer Caspienne.

Cycle de développement et caractères morphologiques du capnode du pêcher

Le capnode du pêcher adulte est aplati et compact, de couleur noire ou gris brillant. À basse température le thorax est noir, alors qu’il devient gris et parsemé de six taches noires lorsqu’il fait chaud. Capnodis tenebrionis fait entre 15 à 25 mm de long. Les œufs sont blancs, de forme ovale et font entre 1 et 1,5 mm de long. Les larves de premier stade mesurent entre 3 et 4 mm, les larves plus âgées font jusqu’à 70 mm. Les larves sont blanches, ont un corps aplati nettement segmenté qui est très effilé derrière le pronotum. La partie supérieure du prothorax (pronotum) est très large et arrondie, avec une plaque dorsale brunâtre. La tête est dotée de solides mandibules noires.

Les adultes apparaissent à tout moment, du printemps à l’automne. Ceux dont l’émergence a lieu au printemps ne vivent que quelques mois alors que ceux émergeant en été hivernent. Ils se nourrissent du cortex des petites branches et des jeunes branches. L’oviposition se produit uniquement au-dessus de 25 °C et uniquement sur sol sec. Les femelles pondent en général leurs œufs à proximité de la base du tronc. Les larves qui viennent d’émerger sont capables de localiser les racines à des distances de 60 cm du site d’éclosion. Elles pénètrent dans les racines et se nourrissent du cortex. Le développement larvaire dure entre 6 et 18 mois en extérieur. Les larves se créent un passage en creusant de longues galeries qui sont petites au début et s’élargissent par la suite, au fur et à mesure que les larves grandissent et laissent des excréments comprimés. La nymphose a lieu de préférence à la base du tronc.

Dégâts et symptômes

Le capnode du pêcher peut attaquer et tuer des arbres sains. Il est très nuisible à la plupart des plantations d’arbres fruitiers, en particulier dans les régions où les étés sont chauds et secs. Une seule larve est capable de tuer un jeune arbre, mais il en faut plusieurs pour tuer un arbre adulte. Les adultes se nourrissent de l’écorce des rameaux et brindilles. La mortalité des arbres imputable à C. tenebrionis est surtout concentrée dans le bassin méditerranéen et le sud de l’Europe.

Comment vous débarrasser du capnode du pêcher ?

Koppert propose diverses solutions de protection biologique contre le capnode du pêcher.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut