Catégorie: news
Date de publication : mai 13, 2022

Des solutions naturelles contre les pucerons

PUCERONS : une armée de prédateurs et de parasitoïdes à votre service

En ce début de mois de mai, les pucerons ont déjà été observés sur de nombreuses cultures sous abris.
Pour faire face à ce ravageur efficacement tout en réduisant les traitements chimiques, Koppert recommande une stratégie de protection basée sur l'utilisation de parasitoïdes spécifiques selon l'espèce de puceron ciblée et de prédateurs généralistes.

PRÉVENTIF : les parasitoïdes en première ligne

Les hyménoptères parasitoïdes sont introduits en prévention dans la culture. Les adultes pondent dans les pucerons, permettant de développer une nouvelle génération de parasitoïdes qui régulera la population des ravageurs à moyen terme.

Dès identification d'une espèce de puceron en particulier, lâcher son parasitoïde spécifique :

  • APHIPAR : pupes d'Aphidius colemani (photo ci-dessus) 
  • APHIPAR-M : pupes d'Aphidius matricariae
  • APHILIN : pupes d'Aphelinus abdominalis
  • ERVIPAR : pupes d'Aphidius ervi

Votre atout généraliste APHISCOUT

APHISCOUT contient un mélange de pupes d'Aphidius colemani, Aphidius ervi, Aphelinus abdominalis, Praon volucre et Ephedrus cersicola. C'est donc une solution particulièrement pertinente à utiliser si plusieurs espèces ont été identifiées en cultures. Découvrez nos conseils pour introduire APHISCOUT dans vos cultures, grâce à la vidéo ci-dessous :

CURATIF : les prédateurs prennent le relai

Dès apparition des premiers foyers de pucerons, renforcer la population de parasitoïdes par des lâchers ciblés ; puis introduire des prédateurs se nourrissant de toutes les espèces de pucerons :

  • CHRYSOPA ou CHRYSOLYS LARVES : larves de Chrysopa carnea (photo ci-dessus) ou Chrysoperla lucasina. Appliquer en vrac sur foyers dès 8°C nocturne.
  • CHRYSOLYS ARBUSTES : oeufs de Chrysoperla lucasina en bandelettes à accrocher dans les arbustes dès 8°C nocturne.
  • CHRYSOLYS ARBRES : oeufs de Chrysoperla lucasina en tubes à accrocher sur les branches dès 8°C nocturne.
  • ROPHORIA-L : larves de syrphes Sphaerophoria rueppellii. 
  • ADALIA : larves de coccinelles Adalia bipunctata. Appliquer en vrac sur foyers à partir de 15°C

Zoom sur APHIDEND

APHIDEND contient des pupes de la cécidomyie prédatrice Aphidoletes aphidimyza
Nous rentrons actuellement dans sa période optimale d'utilisation : les pupes sont à positionner en culture dès que les températures nocturnes ne descendent pas sous les 16°C. Les adultes émergeant des pupes pondront leurs oeufs au milieu des colonies de pucerons, où les futures larves pourront se nourrir. La larve d'Aphidoletes aphidimyza paralyse le puceron avant de le vider de son contenu. 

Découvrez nos conseils d'installation d'Aphidend en cultures :