Ralstonia solanacearum

Flétrissement bactérien, pourriture brune

Généralités

Ralstonia solanacearum est une bactérie phytopathogène. C’est une maladie du sol qui colonise le xylème, provoquant un flétrissement bactérien et une pourriture brune dans un très large éventail de plantes hôtes potentielles.

Cycle de développement et caractéristiques du flétrissement bactérien, de la pourriture brune

Ralstonia solanacearum est un organisme de quarantaine en Europe et est considéré comme un organisme de bioterrorisme aux États-Unis. On le trouve communément dans le sol des régions tropicales et subtropicales et il est introduit par le biais de matériel de multiplication (plants de pommes de terre, boutures de plantes ornementales) provenant de régions plus chaudes. On distingue plusieurs races ayant une gamme d’hôtes différents mais qui se rejoignent. La race 3 est plutôt limitée à la pomme de terre et à la tomate. Alors que les autres races ont des températures optimales de développement de 35-37 °C, le maximum pour la race 3 est de 27 °C ; ce qui augmente sa dangerosité dans les régions tempérées. Il survit bien dans l’eau et dans différents types de sol, ainsi que sur d’autres hôtes, comme les mauvaises herbes. Il envahit les plantes par les plaies ou les stomates, puis s’étend dans les vaisseaux du xylème. En cultures de pommes de terre, il est transmis par les tubercules. La dissémination de plante à plante est due au fait que la bactérie passe des plantes infectées aux plantes proches. La bactérie peut également être véhiculée par l’eau d’irrigation.

L'incidence de la maladie est plus haute quand l'humidité du sol est élevée, comme par forte pluviosité. Quand la température est basse, l'infection peut rester latente jusqu’à ce que les conditions soient plus favorables. Ceci rend plus difficile la détection des champs infectés.

Comment prévenir le flétrissement bactérien, la pourriture brune