Maladies cryptogamiques

Introduction

Les maladies cryptogamiques sont présentes dans de nombreuses cultures. Elles sont causées en général par des champignons pathogènes microscopiques et se caractérisent par de nombreux symptômes. Une simple infection fongique peut se manifester par une combinaison de plusieurs de ces symptômes, qui varie selon les cultures.

Symptômes et Dégâts causés par des maladies cryptogamiques

• Flétrissure des tissus.
Les plantules flétrissent et dépérissent. Les feuilles et les tiges des plantes plus âgées se fanent, se décolorent et finalement se dessèchent.
• Nécrose des tissus.
Elle est caractérisée par de petites tâches jaune-brun, dont le diamètre peut augmenter et s’étendre à l'ensemble des tissus.

Sur ces zones nécrosées peuvent apparaître les spores, sous forme d’une poudre caractéristique. Ces spores sont les formes de dissémination des champignons pathogènes. Le mycélium peut recouvrir les feuilles et les tiges : il prend le plus souvent la forme d’une fine couche feutrée allant du blanc au gris foncé qui s’étend sur les tissus des plantes.

Dans les cas des rouilles, il peut y avoir développement de points orange clair, jaune ou marron sur les feuilles et la surface des tiges. Finalement, les spores percent la surface des feuilles et des tiges pour se libérer dans l’atmosphère.
Les fruits, les tiges et les fleurs peuvent montrer des déformations.

Dans le cas de maladies cryptogamiques du sol, les racines et parfois la tige pourrissent. Les tissus nécrosés prennent une couleur allant du marron au noir et deviennent gluants. Les spores apparaissent alors sous leur forme poudreuse caractéristique. Les parties aériennes des plantes meurent par la suite.

Produits contre les maladies cryptogamiques
Trichoderma harzianum T-22