Aphis nerii

Puceron du laurier-rose

Généralités

Le puceron du laurier-rose, Aphis nerii, que l'on appelle également puceron de l’asclépiade, est un ravageur commun de nombreuses plantes ornementales de la famille des Apocynacées et des Asclepiadaceae. Il se nourrit en général de laurier-rose et d'asclépiades (Asclepias sp.). Le puceron du laurier-rose est cosmopolite, on peut le trouver dans les régions tropicales ou tempérées chaudes partout dans le monde. Il est probablement originaire de la région méditerranéenne, d’où vient sa principale plante hôte, le laurier.

Cycle de développement et caractères morphologiques du puceron du laurier-rose

Le puceron du laurier-rose se reproduit obligatoirement par parthénogenèse, ainsi les pucerons adultes sont tous des femelles, les mâles n’existent pas. Les femelles adultes peuvent avoir des ailes ou non. Les femelles adultes ailées (alifères) sont jaune et noir et leurs ailes sont veinées de noir, tandis que les formes sans ailes (aptères) sont jaunes avec des cornicules, des antennes, des pattes et une cauda (extrémité de l’abdomen) noires. Les nymphes ressemblent en apparence à la forme aptère du puceron, mais elles sont plus petites. Leur taille varie entre 1,5 et 2,6 mm de long.

Les femelles sont vivipares et se reproduisent par parthénogenèse, ce qui signifie qu’elles déposent des nymphes plutôt que des œufs qui sont des clones de la femelle adulte. Les nymphes se nourrissent en colonies sur les pousses sur le haut de la plante. Elles passent par cinq stades larvaires. Normalement, les adultes sont aptères (sans ailes), mais il se peut que des adultes ailés apparaissent en conditions de surpopulation et lorsque les plantes deviennent sénescentes. Le mode de reproduction par parthénogenèse, une fécondité élevée et une courte durée entre les générations favorisent le développement rapide d'importantes colonies de pucerons du laurier-rose sur les plantes infestées.