Cameraria ohridella

Mineuse du marronnier

Généralités

La mineuse du marronnier, Cameraria ohridella, provient probablement d’un peuplement naturel du marronnier européen en Grèce, Albanie et Macédoine. Elle a d’abord été observée attaquant les marronniers d’ornement en Macédoine dans les années 70 puis elle s’est propagée dans la plupart de l’Europe. Depuis, dans toutes les régions colonisées, les épidémies continuent d’être toujours aussi intenses, provoquant des dégâts esthétiques sur le marronnier, l'un des arbres d’ornement privilégiés dans les villes européennes.

Cycle de développement et caractères morphologiques de la mineuse du marronnier

Le lépidoptère adulte mesure 4 à 5 mm de long et sa couleur est d’un brun vif avec des chevrons blancs brillants bordés de noir. Les larves, qui creusent dans les feuilles de marronnier, passent par quatre (voire cinq) stades larvaires dont la taille varie entre 0,5 mm pour le premier stade à 3,5 mm pour le quatrième stade. La nymphe est marron et mesure 2,9 à 4,5 mm de long.

La mineuse du marronnier hiverne au stade nymphal dans un cocon sur les feuilles mortes. L’émergence des adultes au printemps se déroule en avril et en mai en fonction des conditions climatiques. Lorsqu’elles sont arrivées à maturité, chaque femelle peut pondre jusqu’à 180 œufs individuellement sur la face supérieure des petites feuilles. Les femelles de deuxième et troisième génération pondent des œufs sur toute la surface des petites feuilles. Le développement larvaire dure 25 à 35 jours. Les larves de premier stade ne creusent qu’une petite galerie. Les larves de second et troisième stade développent un réseau arrondi de galeries de 4 à 7 mm de diamètre. Les larves passent ensuite par deux stades larvaires de filage, qui peuvent développer ou non un véritable cocon dans la galerie. Le pourcentage de larves qui filent de vrais cocons augmente à chaque génération suivante. Les adultes de première génération émergent entre mi-juin et fin juillet. La Cameraria ohridella développe deux à quatre générations par an, en fonction des conditions de température.

Dégâts et symptômes

Les larves de la mineuse du marronnier font des dégâts sur les feuilles en se nourrissant entre le parenchyme supérieur et le parenchyme inférieur. La galerie creusée commence à jaunir puis à brunir. À ce moment-là, les dégâts sont très visibles.

À terme, les galeries peuvent recouvrir toute la surface des petites feuilles, tout particulièrement à partir du mois de juillet, lorsque les deuxième et troisième générations se développent.

Les arbres dont le nombre de feuilles attaquées est faible ne sont pas beaucoup affectés, mais lorsque toute la surface des feuilles est recouverte de galeries, les feuilles commencent à sécher et finissent par tomber. Cependant, la défeuillaison complète ne semble pas affecter le développement des arbres arrivés à maturité. Sur les sites où les feuilles mortes contenant les nymphes qui hivernent ne sont pas supprimées en automne, les arbres perdent généralement toutes leurs feuilles année après année.

Comment vous débarrasser de la mineuse du marronnier ?

Koppert propose diverses solutions de protection biologique contre la mineuse du marronnier.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique la Politique de confidentialité et les Conditions d’utilisation de Google.
Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique la Politique de confidentialité et les Conditions d’utilisation de Google.

Abonnez-vous à notre newsletter

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique la Politique de confidentialité et les Conditions d’utilisation de Google.
Défilement vers le haut