Xanthomonas vesicatoria

Tache bactérienne

Généralités

Xanthomonas vesicatoria est une bactérie responsable de la bactériose foliaire sur les poivrons et tomates.

Cycle de développement et caractéristiques de la tache bactérienne

Xanthomonas vesicatoria survit sur des plants de tomates spontanés poussant dans le champ et sur des débris de plantes malades. Les bactéries sont également transmises par les semences. Le développement de la maladie est favorisé par des températures comprises entre 24 et 30 °C et de fortes précipitations, le brouillard ou l’irrigation par aspersion. L’infection se propage par les stomates et les plaies. La dispersion s’effectue par les gouttes d’eau transportées par le vent, ainsi que la taille et la manipulation mécaniques et les aérosols. De nombreux isolats sont résistants aux pesticides contenant du cuivre.

Dégâts et symptômes

En cultures de tomates, Xanthomonas vesicatoria provoque de petites taches imbibées d’eau sur les feuilles qui sont circulaires au départ puis deviennent plus angulaires en s’élargissant. Le centre des lésions peut s’affaisser tandis qu’elles se dessèchent. Dans des conditions humides, les taches peuvent fusionner avec les lésions sur les pétioles et les tiges et former de longues stries foncées. En cultures fruitières, de petites taches noires apparaissent au départ sur les fruits verts. Par la suite, elles brunissent et prennent l’aspect d’une croûte. Ces taches sont parfois entourées d'un halo.

En cultures de poivrons, les taches sur les feuilles sont également petites et circulaires au départ, émergeant légèrement de la surface. Elles apparaissent sur la face abaxiale (inférieure) des feuilles et peuvent se transformer en lésions brun foncé plus grandes avec le centre plus clair. Comme dans le cas d'une infection à l’oïdium, les plants de poivrons perdent leurs feuilles les plus infectées. Les conditions humides favorisent le développement des lésions. Sur les tiges, des chancres longs et étroits apparaissent, devenant rugueux et brun clair par la suite. Sur les fruits au départ les taches sont petites, circulaires et vertes, puis elles brunissent et finissent par avoir l’aspect d'une croûte fissurée.

Comment prévenir la tache bactérienne

  • Utiliser un matériel de multiplication propre et des semences saines
  • Éliminer les sources d’inoculum telles que les feuilles mortes
  • En culture de tomates et poivrons de plein champ, procéder à une rotation des cultures afin d’empêcher l'infection provenant des plantes spontanées et des débris végétaux
  • Éviter d’amasser les déchets à proximité de la serre ou du champ
  • Des cultivars résistants sont disponibles et doivent être utilisés

Prévenir les maladies foliaires en optimisant le potentiel des plantes et la résistance des cultures.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut