Sclerotinia sclerotiorum

Sclérotiniose, pourriture blanche des tiges

Généralités

Sclerotinia sclerotiorum, également appelé pourriture blanche des tiges, est un champignon phytopathogène. Il a une gamme de plantes hôtes très étendue.

Cycle de développement et caractéristiques de la pourriture blanche des tiges

Le champignon (Sclerotinia sclerotiorum) hiverne sous la forme de sclérotes et de mycélium dans le matériel végétal mort ou vivant dans ou sur le sol. Les sclérotes germent à des températures comprises entre 4 et 26 °C, la température optimale étant de 13 à 15 °C. La germination et l'infection ont lieu principalement quand le taux d’humidité du sol est élevé pendant une période prolongée.

Les sclérotes germent directement et forment le mycélium ou produisent des apothèces (corps fructifères) contenant les ascospores. Le mycélium infecte la base de la tige et les racines, alors que les ascospores infectent les parties aériennes de la plante. Sous serre, en germant, les sclérotes ne produisent en général que le mycélium. Le champignon se développe assez vite à l'intérieur de la plante hôte et tue les cellules végétales. Sur les tissus de la plante infectée, un mycélium duveteux blanc apparaît avec de nouveaux sclérotes noirs. Le champignon infecte également les graines et les tubercules, qui représentent alors une source d'infection pour la prochaine culture. La dispersion vers les plantes voisines est causée par la croissance mycélienne.

Comment lutter contre la pourriture blanche des tiges

Comment prévenir la pourriture blanche des tiges