Sclerotinia sclerotiorum

Sclérotiniose, pourriture blanche des tiges

Généralités

Sclerotinia sclerotiorum, également appelé pourriture blanche des tiges, est un champignon phytopathogène. Il a une gamme de plantes hôtes très étendue.

Cycle de développement et caractéristiques de la pourriture blanche des tiges

Le champignon (Sclerotinia sclerotiorum) hiverne sous la forme de sclérotes et de mycélium dans le matériel végétal mort ou vivant dans ou sur le sol. Les sclérotes germent à des températures comprises entre 4 et 26 °C, la température optimale étant de 13 à 15 °C. La germination et l'infection ont lieu principalement quand le taux d’humidité du sol est élevé pendant une période prolongée.

Les sclérotes germent directement et forment le mycélium ou produisent des apothèces (corps fructifères) contenant les ascospores. Le mycélium infecte la base de la tige et les racines, alors que les ascospores infectent les parties aériennes de la plante. Sous serre, en germant, les sclérotes ne produisent en général que le mycélium. Le champignon se développe assez vite à l'intérieur de la plante hôte et tue les cellules végétales. Sur les tissus de la plante infectée, un mycélium duveteux blanc apparaît avec de nouveaux sclérotes noirs. Le champignon infecte également les graines et les tubercules, qui représentent alors une source d'infection pour la prochaine culture. La dispersion vers les plantes voisines est causée par la croissance mycélienne.

Dégâts et symptômes

Les premiers symptômes d’une infection par sclérotiniose (Sclerotinia sclerotiorum) sont des lésions imbibées d’eau à la base des tiges. Les parties aériennes de la plante flétrissent et pourrissent. Un mycélium fongique duveteux blanc se forme sur les lésions, d’où le nom de « pourriture blanche des tiges » donné à cette maladie. Des sclérotes noirs se développent à l'intérieur du mycélium. Ils sont visibles à l’œil nu à cause de leur taille imposante et ressemblent à des déjections de rats. Les symptômes peuvent apparaître sur les tiges mais aussi sur les feuilles, les fruits et les gousses.

L'infection des racines entraîne souvent le flétrissement prématuré et le dépérissement des plantes.

Comment lutter contre la pourriture blanche des tiges

Koppert propose différentes solutions pour contrôler la sclérotiniose ou pourriture blanche des tiges.

Comment prévenir la pourriture blanche des tiges

  • Pratiquer la culture sèche/modérer l’irrigation
  • Bien espacer les plants
  • Enlever les plantes malades en les enfermant dans un sac plastique
  • Enlever les résidus de culture

Prévenir les maladies foliaires en optimisant le potentiel des plantes et la résistance des cultures.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut