Botryotinia fuckeliana

Pourriture grise (Botrytis)

Généralités

La pourriture grise (Botryotinia fuckeliana / Botrytis cinerea) est un champignon qu’on trouve souvent dans la nature. Il survit dans le végétal (bulbes et résidus de culture, par exemple) ou sous la forme de sclérotes (structures résistant au froid et à la sécheresse) dans le sol.

Cycle de développement et caractéristiques de la pourriture grise

Les spores de la pourriture grise (Botryotinia fuckeliana / Botrytis cinerea) ont besoin d'humidité (rosée, pluie, eau d’irrigation) et de nutriments pour germer. La germination se produit également à une humidité relative très élevée (HR > 93 %) sur des plantes sèches. Le tube germinatif se développe dans la plante. La pourriture grise (Botryotinia fuckeliana / Botrytis cinerea) est un champignon nécrotrophe, c’est-à-dire qu'il excrète des composés qui tuent les cellules végétales, puis en utilise le contenu comme nutriments. Quelques jours après, de nouvelles spores se forment sur la zone infectée. Dans des conditions défavorables à la germination, les spores peuvent survivre quelques jours à la surface de la plante et germer dès que l'humidité relative augmente, par exemple lorsque des fleurs coupées sont récoltées et entreposées au frais.

Les plaies peuvent également fournir une humidité suffisante au champignon, comme les plaies de taille sur les tiges de concombre et de tomate.

En général, la pourriture grise (Botryotinia fuckeliana / Botrytis cinerea) est considérée comme un agent pathogène faible, infectant seulement les plantes affaiblies ou abîmées.

Comment prévenir la pourriture grise