Rhizobium rhizogenes, Rhizobium radiobacter

Crazy roots, chevelu racinaire, galle du collet

Généralités

Les bactéries Rhizobium sont des bactéries vivant dans le sol, qui fixent l’azote après s’être installées dans les nodules de racines des légumineuses. En outre, les espèces pathogènes Agrobacterium ont récemment été attribuées au genre Rhizobium. Ces bactéries pathogènes étaient auparavant appelées Agrobacterium tumefaciens ou Agrobacterium radiobacter, Agrobacterium vitis, Agrobacterium rhizogenes et Agrobacterium rubi, mais la première partie du nom a maintenant été modifiée en Rhizobium.

Rhizobium rhizogenes ou Rhizobium radiobacter est responsable de la maladie de « Crazy roots », du chevelu racinaire, de la galle du collet.

Cycle de développement et caractéristiques de la maladie de « Crazy roots », du chevelu racinaire, la galle du collet

La source d'infection primaire par Rhizobium rhizogenes n’a pas encore été déterminée. On suppose que les bactéries survivent dans le sol, mais il est possible que l'infection initiale provienne du matériel de multiplication. L’infection pénètre également par les plaies. Après l'infection, des galles se forment puis éclatent, relâchant une grande quantité de bactéries. Celles-ci sont dispersées par la pluie et le vent, et par le personnel agricole et les outils. On ne peut toujours pas isoler la bactérie responsable de la maladie du « Crazy roots ». Cette maladie semble être provoquée par un changement dans le système hormonal de la plante, résultant de l'infection par Rhizobium. Rhizobium rhizogenes introduit un plasmide Ri dans le tissu végétal, ce qui entraîne un changement génétique dans la plante.

Dégâts et symptômes

Les quatre espèces pathogènes de Rhizobium sont responsables de différents symptômes, notamment des galles, des tumeurs et une croissance excessive des racines. Elles provoquent toutes le développement de galles sur les tiges, qui sont blanches au départ puis brunissent. Seul Rhizobium radiobacter provoque des galles et tumeurs sur les parties souterraines et le collet des plantes. De plus, l'infection se caractérise par une croissance excessive des racines (« crazy roots » en anglais). En cultures légumières sous serre, les racines envahissent le substrat et en cas de maladie épidémique grave les goutteurs se bouchent. En tomate, on observe une croissance végétative excessive.

Comment prévenir la maladie de « Crazy roots », du chevelu racinaire, la galle du collet

  • Utiliser un matériel de multiplication propre
  • Suivre un protocole d’hygiène rigoureux, incluant la désinfection des outils, goutteurs, gouttières etc.
  • Adapter les opérations à effectuer dans les serres en fonction du protocole d'hygiène
  • Désinfecter la solution nutritive afin d’empêcher le développement d’un biofilm à l'intérieur du système d’irrigation
  • Éviter le contact entre les racines des plantes et les goutteurs dans les serres

Prévenir les maladies foliaires en optimisant le potentiel des plantes et la résistance des cultures.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut