Phytophthora infestans f.sp. infestans

Brûlure phytophthoréenne (Mildiou de la tomate et de la pomme de terre)

Généralités

Le mildiou (Phytophthora infestans f.sp.) est également appelé brûlure phytophthoréenne, alternariose de la tomate, brûlure alternarienne / mildiou de la tomate, brûlure de la pomme de terre et brûlure alternarienne / mildiou de la pomme de terre.

Cycle de développement et caractéristiques de la brûlure phytophthoréenne

Les espèces Phytophthora ne sont pas des champignons au sens strict du terme, mais des organismes fongiformes très destructeurs faisant partie des Oomycètes. Ils prolifèrent à des températures au sol comprises entre 15 et 23 °C et à un taux d’humidité du sol bien supérieur à celui requis pour une croissance optimale des végétaux.

Phytophthora hiverne dans les racines, les bulbes et les tubercules infectés, ou dans le sol à différents stades : à l’état d’oospores (spores sexués), de sporanges (structures spéciales qui peuvent germer directement ou produire des zoospores), de chlamydospores (cellules de mycélium à paroi épaisse qui résistent à la déshydratation) ou de mycélium. Les zoospores se forment à partir des structures hivernantes qui infectent l’hôte. Les zoospores sont des spores flagellées, mobiles dans l’eau. L’infection se propage en général de la racine à la base, mais une infection directe du pied peut également avoir lieu. Les exsudats s’écoulant des zones de croissance favorisent la germination et attirent les zoospores. L’agent pathogène se développe dans la tige et à la surface de la plante, et de nouvelles sporangiophores (structures contenant des sporanges, un type de spores) se forment et émergent par les stomates. L’infection secondaire s’effectue soit par les sporanges de germination soit par les zoospores produites dans les sporanges. La germination sur les parties aériennes nécessite une humidité du feuillage.

La dispersion se fait par le vent et la pluie, l’agent pathogène retournant ainsi dans le sol. La dispersion dans le sol s’effectue par l’eau du fait que les zoospores sont mobiles dans l’eau. Ceci explique la raison pour laquelle la maladie se propage plus rapidement quand la teneur en humidité du sol ou du substrat est supérieure à la normale ou à celle optimale pour la croissance végétale.

Dégâts et symptômes

Phytophthora est responsable de la pourriture des racines, provoquant la fonte des semis, et de la pourriture des tiges, bulbes, tubercules, feuilles et fruits.

Le mildiou ou brûlure phytophthoréenne (Phytophthora infestans f.sp.) provoque des lésions imbibées d’eau sur les feuilles, avec des bordures diffuses et une croissance fongique duveteuse. Le centre est gris-brun et le bord vert clair. Des lésions brunes allongées apparaissent sur la tige et, en général, l’encerclent. Des lésions bleuâtres apparaissent sur les tubercules de pomme de terre et sont visibles à travers la peau.

Cette maladie qui a ravagé les cultures de pomme de terre dans toute l’Europe durant les années 1840, est à l'origine de la Grande Famine qui a sévi à cette époque.

Comment prévenir la brûlure phytophthoréenne

  • Appliquer des mesures d'hygiène comme le nettoyage des outils et machines, détruire les tas de déchets, enlever les racines restantes et les feuilles malades
  • Choisir des cultivars résistants ou moins sensibles, selon la disponibilité
  • Éviter les arrosages fréquents et utiliser avec précaution l’irrigation par aspersion car une forte humidité du sol et les éclaboussures d’eau sont deux facteurs propices à l’apparition de la maladie. Veiller à bien ventiler pour accélérer le séchage et la cicatrisation
  • Désinfecter les solutions nutritives dans le circuit de recyclage

Prévenir les maladies foliaires en optimisant le potentiel des plantes et la résistance des cultures.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut