Pseudococcus longispinus

Cochenille farineuse des serres

Généralités

L’espèce Pseudococcus longispinus apparaît naturellement en régions tropicales et subtropicales, mais elle est aujourd’hui très répandue dans le monde entier. La gamme de plantes hôtes de Pseudococcus longispinus est moins importante que celle de la cochenille de l’oranger, mais comprend néanmoins de nombreuses espèces de cultures telles que le croton, l’orchidée, la vigne, l’avocat, la pomme et les agrumes. L’espèce est souvent présente dans les endroits protégés des plantes, à savoir près des bourgeons axillaires, et elle aime les milieux chauds et humides. 

Life cycle of mealybugs

Play

Cycle de développement et caractères morphologiques de la cochenille farineuse des serres

La cochenille farineuse des serres est facilement reconnaissable à ses longs filaments caudaux qui sont au moins aussi longs que le corps. Les autres filaments sont presque aussi longs que la moitié de la largeur du corps. La femelle mesure entre 3 et 4 mm de long.

L’espèce Pseudococcus longispinus peut se reproduire de façon sexuée, mais se multiplie surtout de façon asexuée. Contrairement à la plupart des autres cochenilles, elle ne produit pas d’ovisac. En effet, la femelle est vivipare. Elle garde, au départ, les larves (de premier stade) sous son corps dans un réseau de fins filaments cireux. Après deux ou trois semaines vient l’apparition de nymphes (entre 100 et 200). Son cycle de développement dure environ six semaines en été et douze semaines en hiver.

Comment vous débarrasser de la cochenille farineuse des serres ?