Cacoecimorpha pronubana

Tordeuse méditerranéenne de l'œillet

Généralités

La tordeuse méditerranéenne de l’œillet (Cacoecimorpha pronubana) est une espèce méditerranéenne qui appartient à la famille des Tortricidés. On la retrouve au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, aux États-Unis, en Europe, notamment à Malte, en Sicile, en Sardaigne, en Crète, dans les îles Baléares et anglo-normandes, ainsi qu’à Madère. L’espèce est polyphage et se retrouve dans 160 espèces (de 42 familles) de cultures et plantes sauvages, qu’il s’agisse d’arbres ou de plantes herbacées. C’est le principal ravageur des cultures d’œillets dans toute la région méditerranéenne. Le phénomène est principalement observé en Italie, en France, en Espagne et en Israël. Sous serre, elle est bien connue pour les dégâts qu’elle provoque en cultures d’œillets et de fraisiers.

Cycle de développement et caractères morphologiques de la tordeuse méditerranéenne de l'œillet

Les mâles de la tordeuse de l’œillet sont capables de voler sur de longues distances et ont une activité diurne, contrairement à la plupart des tordeuses, qui volent généralement au crépuscule et de nuit. Les femelles ont une capacité de vol limitée et ne couvrent que de courtes distances. La chenille est relativement petite. Le contraste des couleurs entre les ailes antérieures variant du jaune au pourpre (avec une bande marron foncé pour les femelles et deux bandes rouges pour les mâles) et les ailes postérieures orange vif permet de distinguer aisément et de différencier les insectes de l’espèce. Ces couleurs caractéristiques sont très facilement observables lorsque le mâle est en vol. Cela permet également de distinguer la tordeuse méditerranéenne de l'œillet (Cacoecimorpha pronubana) de la tordeuse du chou (Clepsis spectrana).

La femelle de la tordeuse méditerranéenne de l'œillet (Cacoecimorpha pronubana) peut pondre plus de 700 œufs, déposés en groupes de 10 à 200 à la face supérieure des feuilles ou dans les structures de la serre. Les œufs sont d’abord vert clair puis deviennent jaunes. Ils présentent une forme aplatie, ovale ou ronde.

Les chenilles sont vert olive à jaune ou vert vif avec une tête noire au départ, qui tourne ensuite au brun jaunâtre tacheté de brun foncé. Après l’émergence, elles se déplacent ou sont transportées par le vent vers les zones de croissance ou les fleurs, où elles tissent des fils de soie autour des dernières feuilles ou des pétales.

Dégâts et symptômes

Les larves de la tordeuse méditerranéenne de l'œillet (Cacoecimorpha pronubana) se nourrissent de la partie supérieure de la feuille en la perforant. Au troisième stade larvaire, elles s’attaquent à la feuille complète et l’entourent d’une épaisse masse soyeuse. Elles se cachent dans les feuilles, les bourgeons et les fleurs enroulés de soie.

Les chenilles de la tordeuse méditerranéenne de l'œillet (Cacoecimorpha pronubana) s'attaquent aux boutons floraux, aux fruits et aux feuilles. Les larves s'infiltrent dans les boutons floraux. En enfermant les pétales dans une masse soyeuse, elles empêchent leur ouverture, ce qui donne aux fleurs un aspect gonflé caractéristique. Dans certains cas, il est difficile de s’apercevoir que les fleurs sont infestées. L’espèce est particulièrement nuisible en cultures d’œillets et de fraisiers sous serre. En extérieur, les dégâts causés aux fraisiers et autres cultures sont moins importants.

Comment vous débarrasser de la tordeuse méditerranéenne de l'œillet ?

Koppert propose diverses solutions de protection biologique contre la tordeuse méditerranéenne de l'œillet

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut