Thaumetopoea processionea

Processionnaire du chêne

Généralités

La processionnaire du chêne (Thaumetopoea processionea) est un ravageur majeur du chêne dans de nombreux pays européens. Le nom commun et le nom scientifique de cette chenille font référence au comportement des larves qui forment de longues processions. Ce ravageur est natif d’Europe centrale et du Sud, mais est à présent répandu dans presque tous les pays européens et également dans certaines régions du Moyen-Orient.

Cycle de développement et caractères morphologiques de la processionnaire du chêne

Les adultes ont des ailes antérieures grises avec des marques blanc et gris plus foncé et ils mesurent environ 30 mm d’envergure. Les adultes émergent et volent entre fin juillet et mi-septembre. Les œufs (jusqu'à 300 œufs à chaque fois) sont pondus en lignes continues le long des petites branches d’un ou deux ans et recouverts par les poils de la femelle.

Les larves de premier stade hivernent dans les œufs et éclosent mi-avril ou fin avril. Elles sont nocturnes et se nourrissent de façon grégaire. Les larves qui viennent d’émerger sont marron. Aux stades larvaires suivants, leur corps devient gris. À partir du troisième stade larvaire, chaque larve commence à produire des milliers de très petits poils barbelés très urticants (d’environ 0,1 mm). Ces poils contiennent une protéine allergène, la thaumétopoéfine, qui peut être activement relâchée dans l’air lorsque les larves sont dérangées. Après la mue, les poils des stades précédents restent dans l’exuvie, mais peuvent s’envoler et sont toujours allergènes. Par temps sec, ces poils urticants peuvent rester allergènes pendant des mois. À partir du 5e stade, les larves commencent à construire des nids de soie à la base des branches inférieures, sur le tronc ou à la base des troncs, qui peuvent contenir des milliers d'individus. Les larves restent généralement dans leurs nids pendant le jour et le quittent la nuit en une procession caractéristique pour se nourrir dans la canopée des arbres. Si les feuilles d'un arbre se raréfient, les larves quittent l’arbre en groupe pour coloniser un autre arbre à proximité. Au moment de la nymphose (fin juin, début juillet), les larves filent des cocons dans les nids.

Dégâts et symptômes

Les nids des chenilles sur les arbres infestés sont clairement visibles. Les larves de la processionnaire du chêne provoquent une sévère défeuillaison, ce qui réduit la viabilité du chêne. Cependant, cela ne représente généralement pas de problème, car normalement l’arbre se remet de cette invasion.

L’atteinte la plus importante est le risque pour la santé des personnes et des animaux en raison des poils empoisonnés qu’elle perd et qui peuvent provoquer d’importantes réactions allergiques, parmi d’autres problèmes (voir ci-dessus).

Comment vous débarrasser de la processionnaire du chêne ?

Koppert propose diverses solutions de protection biologique contre la processionnaire du chêne.

Entrer en contact avec un expert

Koppert Biological Systems

Thanks for your request!

Something went wrong, please try again

Vous désirez en apprendre davantage à propos de notre entreprise et nos produits ? Entrez en contact avec un expert.
Nos produits et solutions sont destinés aux professionnels de l’agriculture, de l’horticulture et des Espaces Verts..

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique la Politique de confidentialité et les Conditions d’utilisation de Google.
Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique la Politique de confidentialité et les Conditions d’utilisation de Google.

Abonnez-vous à notre newsletter

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique la Politique de confidentialité et les Conditions d’utilisation de Google.
Défilement vers le haut