Cydia pomonella

Carpocapse des pommes et des poires

Généralités

Le carpocapse des pommes et des poires (Cydia pomonella) est un ravageur bien connu des pommiers. Il est répandu partout dans le monde et s'attaque parfois également aux poiriers, cognassiers, pêchers et à d’autres arbres fruitiers. Il est très fréquent en Europe.

Cycle de développement et caractères morphologiques du carpocapse des pommes et des poires

Les adultes mesurent de 15 à 22 mm d’envergure, les ailes antérieures sont marron noirâtre, égrainées de gris cendre et d’un large ocelle noir et bronze métallique sur la partie postérieure. Leurs ailes postérieures sont marron

Les œufs mesurent environ 1,3 x 1,0 mm, ils ont un aspect blanchâtre opalescent juste après la ponte. Par la suite, l’embryon en développement est visible sous la forme d’un anneau rouge. Les larves mesurent jusqu’à 20 mm de long, elles sont d’abord blanchâtre, puis blanc rosâtre pâle par la suite avec une tête marron et une plaque anale pâle. La nymphe mesure 8 à 10 mm de long, elle est brun jaunâtre à marron foncé avec plusieurs poils à crochets à l’extrémité.

En Europe, la première génération d’adultes apparaît à partir de la mi-mai. Les œufs sont pondus individuellement sur les feuilles ou sur les fruits immatures et éclosent au bout de 10 à 14 jours. Les larves de premier stade creusent dans les fruits immatures, souvent jusqu’au calice. Les fruits plus gros sont généralement perforés par le côté ou à proximité de la tige. Les larves passent par cinq stades en 4 semaines environ. Les larves arrivées à maturité quittent les fruits et filent leur cocon sous un morceau d’écorce, dans les fissures du tronc ou dans les tiges ou autres.

En fonction du climat, on observe une ou deux générations par an, voire plus. Les chenilles arrivées à maturité de la dernière génération hivernent et se nymphosent au printemps. On peut trouver les larves toujours présentes dans les pommes au moment de la récolte dans les fissures des cagettes de pommes ou à d’autres endroits de l'entrepôt.

Comment vous débarrasser du carpocapse des pommes et des poires ?