Gamme Nématodes Gel Koppert : de nouvelles cibles dans le viseur des biosolutions

Le SIVAL a mis en lumière les nouvelles cibles découvertes par KOPPERT pour sa gamme de nématodes auxiliaires. Ainsi la punaise Nesidiocoris tenuis et le criocère de l’asperge, Crioceris asparagi, peuvent dorénavant être contrôlés de façon efficace et naturelle.

Tout démarre avec une nouvelle formulation
En novembre dernier, Koppert lance sa nouvelle gamme de nématodes auxiliaires. L’innovation réside dans la formulation en gel permettant un stockage optimisé avec une durée de conservation allongée passant de 4 à 16 semaines. L’application est facilitée, sans taches sur fruits ou feuillage. La dilution des auxiliaires est améliorée et le phénomène de sédimentation dans le pulvérisateur, fréquent avec ce type de solutions, est supprimé. 
Trois espèces de nématodes sont disponibles et permettent déjà de contrôler naturellement de nombreuses cibles : hannetons, charançons, tipules, chenilles terricoles, carpocapses, tordeuses mais aussi sciarides, tigres (du platane) et autres courtilières. Les nématodes sont utilisés depuis plus de 30 ans dans la protection des plantes.

Un screening qui se révèle positif : nouvelles cibles identifiées en tomate
Koppert teste alors ses nématodes contre Nesidiocoris tenuis (ex Cyrtopeltis), punaise ravageur des tomates en France. Le succès est au rendez-vous. Le centre de recherche Koppert Espagne obtient en décembre 2017 jusqu’à 94% de réduction des populations. En France, on mesure aussi la réduction des dégâts liés aux punaises et on valide un résultat de 53% de réduction des symptômes après deux applications. Cette avancée est un très bon point pour la Protection Biologique Intégrée en tomate. Nesidiocoris restait un frein important et un ravageur très perturbateur des équilibres biologiques dans les serres. Il est dorénavant possible d’agir naturellement pour abaisser les populations.

Les nématodes permettent également de réguler les populations de Macrolophus avant que les punaises n’engendrent des dégâts sur plantes.

Les nématodes doivent être appliqués avec l’adjuvant SQUAD et leur positionnement étudié soigneusement avec votre conseiller PBI pour respecter les équilibres en présence.

Le plein champ également concerné
Le criocère de l’asperge est lui aussi ciblé par nos nématodes. Des essais effectués par la chambre d’agriculture 49, présentés au SIVAL lors d’une conférence sur les retours d’expériences des fermes DEPHY, ont démontré une action efficace contre cette nouvelle cible. Les applications sont conseillées sur le stade larvaire de première génération, à partir de mai-juin, et si nécessaire sur la deuxième génération courant juillet.


Un screening qui se poursuit
Koppert s’investit dans le projet IMPULSE (développement et Intégration de Méthodes innovantes pour la maîtrise des PUnaises en cultures LEgumières) qui vise à travailler sur la maîtrise des punaises phytophages (Pentatomidae et Miridae) en cultures légumières sous abri et plein champ. Le porteur du projet est le CTIFL (Balandran). Les nématodes vont être passés au crible par ce programme, mais également en interne par le groupe Koppert, afin d’identifier de nouvelles cibles. Les résultats sur punaises en aubergines, concombres et en fraises sont particulièrement attendus.

Pour en savoir plus sur impulse

Pour en savoir plus sur le contrôle naturel de Nesidiocoris

Pour en savoir plus sur la gamme nématodes Koppert