Base de données des effets secondaires

Effets des pesticides sur les ennemis naturels

Les pesticides peuvent avoir des effets directs, ainsi que des effets indirects. D’une part, ils peuvent tuer les ennemis naturels ou provoquer la non-émergence de pupes ou d'œufs. D’autre part, ils peuvent avoir un effet néfaste sur la fertilité (ponte), engendrer des problèmes liés à la mue et jouer un rôle d’insectifuge. Les effets directs et indirects ont été pris en compte dans l’évaluation des effets secondaires.

Effets secondaires

Les pesticides peuvent avoir des effets (in)directs sur les ennemis naturels. Notre application effets secondaires vous informe sur la nuisibilité des différents pesticides.

Découvrez quels pesticides ont des effets secondaires sur nos produits.

Ou téléchargez l’application effets secondaires :

Effet résiduel sur les ennemis naturels (persistance)

De nombreux agents restent nuisibles pendant un certain temps après application. Chez les ennemis naturels, cette persistance est exprimée par le nombre de jours pendant lesquels l’agent reste nuisible. C’est seulement après cette période que le parasite ou prédateur en question peut être introduit ou réintroduit comme il se doit.

Effets secondaires sur les bourdons

Tous les résultats obtenus en matière d’effets secondaires sur les bourdons ont trait au Bombus terrestris (ou bourdon terrestre). Les effets secondaires peuvent varier selon les espèces de bourdons. Pour les bourdons, quatre catégories ont été déterminées dans le but de renseigner la méthode de travail à adopter lors de l’utilisation des pesticides en question. Avant de couvrir et de retirer la ruche de bourdons, utilisez la fonction Beehome.

Effet résiduel sur les bourdons (persistance)

L’effet résiduel d’un agent sur les bourdons s’exprime par le nombre de jours pendant lesquels les bourdons ne peuvent être gardés dans la serre. Ce n’est qu’une fois cette période écoulée que la décomposition du résidu sera suffisante pour que les bourdons n’en souffrent plus. Si aucune donnée n’est présentée, la persistance n’est pas connue.

Sources

Les données de cette base de données proviennent de diverses sources d’information :

Résultats des essais réalisés par Koppert B.V.
-
Expériences des salariés Koppert dans le domaine, à travers le monde
  (principalement relatives à la persistance)
-
Les résultats des recherches du groupe de travail OILB « Pesticides and beneficial organisms »
-
Rapports des instituts de recherche (nationaux et internationaux)
-
Autres sources, telles que les sites Web OILB et IPM Impact
-
Producteurs de pesticides

Abonnez-vous à notre Biojournal

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Défilement vers le haut