Koppert Biological Systems étend son conseil d'administration pour soutenir son développement

Le 19 avril 2018, le conseil d’administration de Koppert Biological Systems s’est étoffé et a accueilli de nouveaux membres pour accompagner la croissance de l’entreprise familiale hollandaise, leader mondial des biosolutions. Koppert Biological Systems, maison mère de Koppert France, compte désormais 8 membres à sa tête.

Cette nouvelle composition offre une meilleure prise en charge des différents domaines d’activités de l’entreprise. Le Conseil d’Administration, à l’origine composé des Présidents-Directeurs Généraux Paul Koppert et Henri Oosthoek et du Directeur Administratif et Financier Robert Pathuis, est aujourd’hui complété par Peter Maes, Directeur Marketing, Martin Koppert, Directeur de la section Agri, et Joram Oosthoek, Directeur des Finances. René Koppert et René Ruiter prendront conjointement la fonction de Directeur de la section Horti. Cette nouvelle organisation permet de mieux couvrir l’ensemble des activités de l’entreprise, en particulier la section Agri.

Un changement au sein de l’organisation managériale vient compléter cette annonce : Peter Koppert, fondateur, et John Budé, conseiller et ancien administrateur du conseil, intègrent le comité consultatif.

Une nouvelle organisation pour le futur
« Notre croissance rapide et le besoin d’une organisation intégrant  les pôles Horticulture, Agriculture et le stockage d’organismes vivants nous a fait réaliser qu’il était temps de faire évoluer l’équipe dirigeante de l’entreprise » explique Paul Koppert, PDG. « Trois membres du conseil resteront en place pour assurer une continuité et transmettre leur expérience de grande valeur dans la conduite d’une entreprise. Le nouveau conseil représente un bon équilibre entre membres de la famille Koppert expérimentés et prêts à prendre des responsabilités supplémentaires, et les non-membres de la famille qui ont fait leurs preuves depuis des années. Les nouveaux membres du conseil ont chacun leurs domaines d’expertise et nous sommes confiants dans leurs capacités à accomplir leurs nouvelles fonctions ».