En 2017, le groupe Koppert fête 50 années de protection biologique


L’année 2017 prévoit d’être riche pour le groupe Koppert qui fête ses 50 ans. Rythmée par des évènements variés, cette année sera l’occasion pour le groupe de placer les enjeux du biocontrôle au cœur de l’actualité.
En France, la règlementation est de plus en plus ferme sur l’usage des pesticides. Les alternatives comme le biocontrôle sont donc fortement attendues par les professionnels concernés par la protection des végétaux, comme cela a été clairement souligné au dernier colloque IBMA de janvier.

Retour sur 50 années de recherches et d’innovations …

Depuis que le fondateur du groupe, Jan Koppert, a découvert comment contrôler biologiquement les ravageurs dans sa culture de concombres en 1967, l’entreprise s’est développée à l’international. Elle enregistre aujourd’hui un chiffre d’affaires annuel de 190 millions d’euros et compte 1 200 salariés dans 26 pays, sur des marchés tels que la Chine, le Brésil, les États-Unis et la Russie. Koppert exporte dans 90 pays.
En 2017, Koppert est leader mondial sur le marché de la protection biologique.

Frédéric Favrot, directeur général de Koppert France :
« Koppert a 50 ans et durant toutes ces années, l’entreprise a évolué et s’est adaptée au marché, aux besoins de l’agriculture et de l’environnement. Nous sommes passés d’un système de Protection Biologique Intégré à un véritable système agronomique global. Ce dispositif situé entre l’Agriculture Biologique et l’agriculture conventionnelle est d’ores et déjà devenu une 3e voie agricole. En effet, le biocontrôle va plus loin et apporte des solutions naturelles pour stimuler le sol, améliorer la consommation d’eau, tout en protégeant les cultures par une gestion des équilibres naturels.
Depuis sa création, Koppert s’est également attachée à placer ses réflexions au cœur d’une approche sociétale.
Notre vision n’est pas seulement philosophique. Les enjeux de la filière sont concrets : accompagner les producteurs est primordial pour Koppert, en apportant des solutions pour une agriculture saine, productive et rentable. »

Henri Oosthoek, co-directeur général du Groupe Koppert
« L’utilisation des pesticides pour la protection des cultures peut être considérablement réduite en cultures extérieures. Il y a une demande croissante pour une alimentation saine et de qualité dans le monde entier. Nous devons avancer vers une agriculture et une horticulture qui ne travaillent pas contre la nature mais en harmonie avec elle. Permettant ainsi d’obtenir une meilleure production, une culture saine et de qualité avec moins de pression sur l’environnement. C’est ce à quoi nous contribuons chaque jour chez Koppert. »

50 années de parcours exponentiel, avec quelques dates clé

1967, Jan Koppert introduit un acarien prédateur, Phytoseiulus persimilis, pour réguler les acariens ravageurs de sa culture de concombres. Koppert est née et fonde son activité sur le développement de macro-organismes bénéfiques.

1988, Koppert se penche sur la pollinisation naturelle à l’aide de bourdons. Aujourd’hui leader sur le sujet, l’entreprise a lancé en 2016 une nouvelle gamme Natupol composée de trois ruches adaptées à tous les besoins des cultures sous abris. Deux ruches sont également proposées pour la pollinisation extérieure des vergers.

2007, l’entreprise commence à produire des micro-organismes, tels des champignons ou bactéries bénéfiques. Ces organismes complètent l’offre initiale proposée par les macro-organismes et permettent des stratégies plus complètes de protection du végétal dans sa globalité.
« Les micro-organismes ont été trop longtemps sous-estimés.» déclare Paul Koppert, co-directeur général du Groupe Koppert. « Ils n’offrent pas seulement une protection contre les maladies et ravageurs dans les cultures, ils tendent également à améliorer la santé et le niveau de nutrition du sol, permettant ainsi aux producteurs de réduire drastiquement l’utilisation d’engrais conventionnels. C’est un enjeu important à prendre en compte pour l’agriculture et l’horticulture de demain ».

2015, pour aller plus loin, Koppert lance le programme NatuGro, système de pilotage des équilibres naturels (racinaires et foliaires) du végétal. Cette démarche agronomique s’appuie sur une combinaison de micro-organismes, de substances naturelles d’origine végétale, associée à une expertise technique.

Aujourd’hui en 2017, Koppert mise plus que jamais sur la Recherche & Développement pour proposer des solutions de biocontrôle adaptées aux besoins de protection du végétal.

Rendez-vous au SIVAL 2016

18 12 2015

C’est avec plaisir que nous vous accueillerons au SIVAL du 12 au 14 janvier, à Angers. Nos conseillers techniques seront présents sur notre stand...