Processionnaires du chêne : nos biosolutions contre les chenilles et les papillons

Actualité 25 mai 2020


Les premières chenilles processionnaires du chêne, Thaumetopoea processionea, ont émergé dès le mois de mars, avant le débourrement des chênes. Il est primordial de mettre en place des traitements en ce moment, afin d'éviter qu'elles ne causent des dégâts : 

  • sur le chêne : défoliation, voire destruction des inflorescences, affaiblissant le chêne ;
  • sur les hommes et les animaux : risque d'urtication et de réactions allergiques au contact des chenilles ou des nids.   
En savoir plus sur la processionnaire du chêne

Cibler les chenilles :

  • ENTONEM : les nématodes auxiliaires sont de micro-vers à pulvériser en journée sur les oeufs et les nids. Les nématodes pénètrent les chenilles et les tuent sous 48h. 
    > pas besoin de certiphyto
     
  • et/ou BACTURA DF est à pulvériser sur les premières feuilles. Les bactéries Bacillus thuringiensis contenues dans le produit tuent les chenilles après ingestion. 
    > homologué insecticide de biocontrôle 
     
  • SQUAD, adjuvant pour optimiser l'efficacité de ces deux traitements.  

Cibler les papillons :

La phéromone sexuelle PHERODIS spécifique de la processionnaire du chêne est placée dans le piège BUXATRAP de manière à attirer les papillons mâles qui se retrouvent piégés et meurent d'épuisement. 

Installer les pièges BUXATRAP dans la canopée du chêne, entre 10 et 15 mètres au dessus du sol (cf graphique ci-contre), pour capturer les papillons qui émergent des nids sur le tronc. 
> piège discret et facile d'entretien 

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Les dernières nouvelles et informations sur vos cultures vous parviendront directement dans votre messagerie électronique

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique la Politique de confidentialité et les Conditions d’utilisation de Google.
Défilement vers le haut